26 avril 2010

Soyons désinvoltes, n'ayons l'air de rien.

Pendant qu'elle part faire la fête et consommer sa jeunesse,je compte.Je compte chaque minute passée à ne pas être rentable.Rentabilité de concours, de travail, d'argent,rentabilité d'investissement sur l'avenir, de prêt étudiant,de demandes de bourse pour enfin...Enfin quoi?"Prenez du temps pour vous... comment en êtes-vous arrivé là?"Ça mon vieux...m'en souviens plus.Je crois qu'au début je la suivais partout, mieux...nous ne faisions qu'un,les peaux de chagrin sont extensibles, oh oui.Mais depuis...il a bien fallu gagner... [Lire la suite]
Posté par guldologie à 16:37 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

22 avril 2010

Quand le sommeil t'ouvrira son mur noir...

...Que verras-tu, qui seras-tu ce soir?
Posté par guldologie à 17:33 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
15 avril 2010

Louise et la philosophie sous le comptoir....

... C'est Gottfried Benn* qui l'a dit.Chaque jour détruire une à une les mailles du tricot des certitudes.Anéantir Recommencer Questionner.Arrêter d'évaluer la distance entre le cassage de gueule et le risque encouru.Se prêter au Jeu, enfin!*ce qui ne veut pas dire que je sois en accord avec tout les préceptes du bonhomme,loin s'en faut d'ailleurs! En revanche, cet adage, balancé à la va-vite par le prof d'esthétique,m'a fait oune poquito cogitos il y a quelques temps de ça.
Posté par guldologie à 14:16 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
14 avril 2010

Louise et le complexe Oedipien

- " retourne te coucher."- "..."
Posté par guldologie à 12:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]