Stefany_Alves3

L'esprit tapi dans la torpeur
éprise de paresse,
procrastinatrice de l'in extremis,
entre tout labeur je sème
les graines-allégresses,
les vaines promesses...

Engraisse ma mollesse
d'un léthargie vénéneuse,
d'une liturgie enjôleuse,
d'une pieuse liesse...

Mon petit canapé,
soigneux refuge fessier,
mon petit oreiller,
prompt accoudoir plumé
mon petit repose-pied....
trop loin du canapé.

Fainéantise assassine,
tribulations mesquines,
ronds de fumées prisonniers
d'un ennui primesautier,
rimes en -é,
j'ai le verbe qui fait l'guet.

L'angoisse du temps qui passe
n'atteint plus ma carcasse,
suffit de fermer les yeux,
pour oublier l'enjeu.

"Contre monts et merveilles vents et marées"
au loin mon corps s'est amarré
entre les tréfonds du canapé.
Poésie de l'inactivité,
ombres portées en toute quieté
sur les contours déjà floutés
d'un dimanche à peine entamé...



Ode à l'engourdissement,
je le ferais dans pas longtemps. 

Bientôt mise en chanson par Lili, Oh oui.

Et pour la photographie c'est Stefany Alves