30 avril 2012

Riez si m'en croyez, n'attendez à demain

      Lisa et moi, février 2012   Ne plus jamais se vautrer dans la désespérance, ne traverser les gens, la vie et les autres qu'en hurlant de rire, en passant pour une folle. Des éclats souples qui viennent du fond de la gorge, éclaboussent tout le monde, se déploient dans l'écho, résonnent dans le silence, un rire de démente, un cri de vie. Être ivre de joie, n'exister que pour l'éphémère d'un éclat de rire, se gausser, en chialer et même parfois en oublier de respirer, trouver partout des prétextes,... [Lire la suite]
Posté par guldologie à 08:58 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

11 avril 2012

Encore un autoportrait qui bouquine!

        (j'ai fait dans le réalisme avec le double-menton huhuhu)     "Le peintre ou le dessinateur doit être solidaire, pour que le bien-être de son corps n'altère point la vigueur de son esprit; et en particulier, quand il s'adonne à la spéculation et à l'étude des choses, qu'il a sans cesse sous les yeux et qui procurent à sa mémoire un aliment à conserver précieusement. Si tu es seul, tu seras tout à toi, accompagné, fût-ce d'un seul compagnon, tu ne t'appartiendras qu'à moitié, ou même... [Lire la suite]
Posté par guldologie à 10:05 - - Commentaires [9] - Permalien [#]