18 octobre 2012

Indépendance/dépendance

      Ainsi toujours errer entre indépendance et dépendance. Croire parfois plus en l'un qu'en l'autre, vainement il faudrait choisir. Dans une société étanche, manichéenne, en quête d'elle-même: il faudrait trouver sa place, plus, en brandir l'étendard. Comme elle est amère la victoire de ceux qui savent, ceux-là ne peuvent que se repaître de l'incertitude de l'autre. L'autre c'est moi. Aujourd'hui seule, d'une solitude implacable, pure, étincelante: je le concède, c'est éblouissant et si ça fait mal:... [Lire la suite]
Posté par guldologie à 22:31 - Commentaires [4] - Permalien [#]

09 octobre 2012

Vive la fête

      Vive la fête. Quand il ne reste plus rien, juste la marée des corps, corps amarrés les uns contre les autres. Écumants, trempés d'un seul cri, pour tout salir à l'unisson. Corps déchus, vestiges. Pistaches sur canapé et fond sonore douteux. Filles-putes, filles-filles. Retrouvons-nous ce soir encore: rions de nos malheurs, rions de nos absences. Taquinons le silence.   La lutte désespérée: n'être plus rien qu'un corps exultant, tendu, vibrant dans l'espace, en rythme. Celui-là ou un autre, ce... [Lire la suite]
Posté par guldologie à 19:05 - Commentaires [4] - Permalien [#]