26 mars 2013

Involution

        Se retrousser les manches et s'atteler à la vie. Besogneuse, le front trempé de larmes qui coulent à l'envers, le verbe acéré encore, la plume taillée pointue, des non-dits plein la boite à gueule : j'ai mal à maintenant.      
Posté par guldologie à 20:46 - Commentaires [8] - Permalien [#]

19 mars 2013

De la chambre

      Jeremy Miranda, Ladder no 2       Tout se mélange. Après le tumulte perpétuel, perpétrer la quiétude.   Ici, dans cette petite chambre villepintoise, d'un œil aguerri, toiser le passé : à cloche-pied sauter par dessus, marelle emmêlée terre et ciel apaisé.   Ainsi j'interroge les murs, les plis de l'oreiller : as-tu vécu comme moi des tourments d'insomnie ? Te rappelles-tu les absences insidieuses des nuits de solitude ? Sais-tu seulement le vide ... [Lire la suite]
Posté par guldologie à 22:13 - Commentaires [3] - Permalien [#]
18 mars 2013

Le Cri

        "On ne fait pas de reproche au vide."   Christian Bobin      
Posté par guldologie à 22:15 - Commentaires [1] - Permalien [#]
13 mars 2013

Photographies d'un samedi

                          On a laissé passer quelques jours de neige,  mais l'émotion demeure intacte. Merci à mes amis, mes attaches, mon amoureux, mes parents et les petits loups de Contraseptik qui m'ont aidé à préparer l'exposition (non: que j'ai vaguement aidé à préparer l'exposition) , merci aux joyeux loubards et aux inconnus de tous poils d'être venus donner de leur temps et de leur présence dans ce samedi soir peu commun, tout... [Lire la suite]
Posté par guldologie à 14:21 - Commentaires [1] - Permalien [#]
06 mars 2013

Réinventer le quotidien

      mars 2013    Sybille Baier, Tonight     Réinventer le quotidien. Mettre dessus des mots, des fleurs et des papillons en papier. Ne jamais renoncer et les pièges sont partout. Une faiblesse à peine, la voix qui se perd au vent, le café bu trop vite, une fatigue presque, un mot plus haut, si bas.   Pour te rejoindre ici, j'affronte le passé : le même corps s'est couché contre moi pendant cinq années. Le mien pendant ce temps-là a tout appris, puis il n'a plus rien su,... [Lire la suite]
Posté par guldologie à 10:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 mars 2013

La louve et le Cerf

     dessin de Jean-Baptiste, mars 2013   A pas de loup, dans ceux du cerf. Voilà comme j'avance.   J'ai perdu l'instinct de survie, à corps perdu je te piste aux torts perdus, jeu de piste.   Si trop brusquement te retournes, peut-être entrevois la pâle fourrure, mon manteau de neige, du rouge aux aboies : babines retroussées, louve au bord du bois.   Les tiens fièrement dressés à l'orée de ton front dessinent pour l'horizon, un sillon salvateur. J'ai vu s'y piquer les rires... [Lire la suite]
Posté par guldologie à 12:17 - Commentaires [1] - Permalien [#]