25 mars 2014

"Ils gagnent du terrain"

        Amertume et colère. Du train, la voix du père, « ils gagnent du terrain » dit-il, avant de raccrocher.   A l'aube d'une exposition à quatre mains sur le thème de l'exil, ce soir, que les yeux pour pleurer, les poings serrés : « nous sommes-nous battus pour rien ? »   La France est en train de choisir ses extrêmes, et je me demande encore, lequel d'entre nous a le cœur à droite ? Le mien se bat chaque jour avec les murailles qui s'érigent entre le... [Lire la suite]
Posté par guldologie à 18:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 mars 2014

"Je pourrais dire ton enfance, elle est dans l'essence des choses"*

          C'est l'enfance et ses bruits petits, de ceux qui chuchotent la nuit à l'abri d'une cabane de fortune, sous la couverture, les pieds qui dépassent à l'autre bout de la vie. C'est l'enfance au bord des yeux, quand ton sourire redessine mes desseins, là, juste à la pliure du regard espiègle, -j'ai fait une plus grosse bulle que toi avec mon chewing-gum,- maintenant j'en ai plein les cheveux, la vie à ras-bord, ma vie à babord quand du radeau tu berces ma nuit d'histoires où les... [Lire la suite]
Posté par guldologie à 22:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 mars 2014

Je rentre chez moi

      Bir Anka kusum, 2014     Il y a eu ce soir la voix de Marie dans le téléphone, si lointaine, tout contre mon oreille, j'ai serré sa vie sur mon cœur j'ai pensé à son retour, au mien, à la violence de la vie lorsqu'elle s'arrache à la vie.   il ne s'est rien passé, rien.   Tout s'écrit sous une lumière nouvelle aujourd'hui : le retour à Strasbourg a fini de dérouler ses mystères, en septembre prochain je rentre chez moi.   ***   * "Bir anka kusum": "Je suis le... [Lire la suite]
Posté par guldologie à 14:48 - Commentaires [1] - Permalien [#]