12 mars 2012

Voyageuse du dimanche.

    "l'a oublié d'sourire celle-là..."   *** La main dans le sac avec rien d'autre que le temps passé à tes côtés, qu'on a pas volé. J'aimerais être de ceux qui voyagent léger, une brosse à dents, un carnet, équation pratique du baroudeur invétéré, apanage classique des amoureux de la liberté. Moi j'en ai toujours gros sur la patate et plein le dos: sacs à mains, bandoulières, sacoches, valises, anses, cordages serrés, recyclables ou pas, ergonomiques, renforcés, l'armada compliqué d'une fille aux pieds et... [Lire la suite]
Posté par guldologie à 18:16 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

03 mars 2012

Mutation Mori, quia pulvis es in Creteillem reverteris!

          Des nouvelles, des biens bonnes et des qui donnent envie de dégueuler: la mutation à Créteil, qui pendait tellement au nez, qu'on lui avait retiré les yeux en face des trous. Tu n'y croyais pas et moi non plus, j'avais presque oublié que c'est pas moi qui commande. Alors j'ai dit j'irais pas, ils peuvent bien aller se faire mettre, Saint-Ministère de mes couilles (?), fossoyeurs, croque-morts, enculeurs de mouches!J'irais pas me faire casse-piper la bobine, j'irais pas... [Lire la suite]
Posté par guldologie à 09:42 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
21 septembre 2011

Changement d'état.

J'ai le syndrome de l'ours, c'est le chat qu'a remarqué: le vlà qui miaule et m'crachotte à la couenne dès potron-minet avec-reniflement-dubitatif quand il frôle ma paluche. Je suis un ours. Toute seule, la tanière vide, les premiers mots-matin encore enroués suffisent pas à camoufler l'aigreur éprouvée envers l'interlocuteur-en forme-d'uniforme-estampillé. Chien galeux du réseau ferré, Foireux entre-tous. Mon museau dans ma barbe. J'ai arrêté ce jour de me laver: j'me reconnais et me rassure de ton odeur qui quoi qu'on en dise... [Lire la suite]
Posté par guldologie à 20:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
05 septembre 2011

Back to the college...

Et je me rappelle du bulletin scolaire des tendres années: "ne fait rien, mais le fait bien"! C'est sûr, les cancres sont bien là où ils sont, mais ailleurs aussi, la preuve. Demain, le bonnet d'âne en bandoulière, je rentrerai par la grande porte de l'établissement en carré: personne ne me reconnaitra. Pennac* avait raison: bonne rentrée moi!   *Chagrin d'Ecole, 2007
Posté par guldologie à 17:13 - - Commentaires [5] - Permalien [#]